CCI Maine et Loire
8, Bd du roi René - CS 60626
49006 Angers cedex 01

Tel : 02 41 20 49 00
info@maineetloire.cci.fr

Sécurité

Formation Continue - Sécurité et prévention des risques professionnels

Devenez Référent sécurité en entreprise

Connaître les obligations règlementaires en matière de sécurité

Objectifs

- Connaître les obligations règlementaires en matière de sécurité
- Etre capable d'appliquer et de faire appliquer les mesures de prévention et de protection minimum
- Etre capable de réaliser son document unique et manager la sécurité au quotidien.

Public

Cette formation s'adresse au personnel devant exercer la mission de référent sécurité.

Compétences visées

Maîtrise des outils et méthodes incontournables pour mettre en place et assurer le suivi d'une démarche de prévention et de sécurité dans une entité.

POINTS FORTS

Nos salles sont équipées d'outils multimédias et interactifs et de tous matériels en lien avec la thématique traitée.

Dates & lieux

Angers : 10, 11, et 12 avril 2019

Programme

JOURNÉE 1 : LES CONNAISSANCES DE BASE

LES ACCIDENTS DE TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES
- Définitions accidents du travail, du trajet et maladies professionnelles
- Statistiques : Les statistiques nationales de l’INRS ; Comment gérer les statistiques de mon entreprise
- Les conséquences et le coût des accidents
- Les droits et devoirs du salarié accidenté
- La tarification des accidents du travail
LES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ
- Les principes de la réglementation en santé et sécurité au travail : Les principes généraux de prévention (loi du 31 décembre 1991) ; L’évaluation des risques et document unique (décret 2001-1016 du 5 nov 2001) ; Les dispositions réglementaires depuis 2001
- Comment établir le document unique et le mettre à jour
- Les dispositions obligatoires : Les contrôles réglementaires ; Les formations obligatoires en sécurité ; Les documents obligatoires ; Les Equipements de Protection Individuelle ; Les fiches de poste ; La signalisation sécurité ; Les entreprises extérieures et le plan de prévention (Décret 92 158 du 20 fév 1992) ; Le protocole de sécurité (Arrêté du 26 avril 1996) si concerné
- Les particularités des établissements recevants du public
- La réglementation spécifique à l’activité de l’entreprise
- Les sources documentaires pour mener sa mission
LES DIFFÉRENTS ACTEURS DE LA PRÉVENTION ET LEURS RESPONSABILITES
- Les acteurs internes (direction, encadrement, salariés, le CHSCT, les délégués du personnel
- Les acteurs externes (inspection du travail, médecin du travail, CARSAT…)
- Les rôles et missions de chaque acteur
- la responsabilité civile et pénale
- la délégation de pouvoir (principe, conditions de validité, limites de la délégation)
AUTO-EVALUATION DE SA SITUATION AU REGARD DE SES PRATIQUES

JOURNÉE 2 LES RISQUES PROFESSIONNELS ET LES MESURES ESSENTIELLES

- L’analyse d’un poste de travail – chasse aux risques
- Le bruit - Les troubles musculo squelettiques - La manutention manuelle et mécanique - La pénibilité - Les produits chimiques - Les appareils de levage - Le travail sur écran - Le risque incendie - Le risque électrique …
LA METHODE D’EVALUATION DES RISQUES
- le document unique (objet, forme, modalités de réalisation, contenu, suivi et mise à jour)
- répertorier les risques
- évaluer les risques et déterminer les niveaux de priorité
- Définir son programme annuel de prévention
- Etude de cas :
Identifier les risques (dans un atelier de l’entreprise)
Définir les mesures de prévention associées aux risques prioritaires
Utilisation d’outils d’évaluation des risques
L’ANALYSE D’ACCIDENT DE TRAVAIL
- Les différentes phases de l’analyse
- Le questionnaire d’accident
- La multicausalité d’un accident de travail
- Méthode de l’arbre des causes avec exercices type et travail sur les accidents ayant eu lieu dans l’entreprise

JOURNÉE 3 METTRE EN ŒUVRE QUELQUES OUTILS OPERATIONNELS EN SECURITE

Travail sur les documents de l’entreprise ou documents types si inexistants
- Protocole de chargement/déchargement
- Plan de prévention avec les entreprises extérieures
- Plan de circulation
- Gestion des urgences (trousses de secours, secours extérieurs…)
- Fiche de sécurité au poste de travail
- Fiches individuelles de prévention des expositions
- Accueil sécurité (livret, formation initiale…)
- Travail sur les équipements de protection individuelle
- Méthode d’arbre des causes
- Procédure incendie - évacuation
MANAGER LA SECURITE AU QUOTIDIEN
- Suivre son plan d’actions et la mise en œuvre des actions de prévention
- Choisir ses indicateurs de suivi (accident, incidents...)
- Informer, former et communiquer : Quelques outils d’informations : affichages, livret, flyers... ; Quelques techniques de communication et de changement de comportement
- Savoir impliquer la direction et les autres acteurs internes : techniques et arguments : Implications individuelles : étude de cas ; Implications collectives : causeries, 5’ sécurité…
- Développer les audits terrain et la mise en oeuvre des actions correctives (respect des règles)
- Organisation du travail et place du référent sécurité dans les projets internes
DEVELOPPER UN SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA SANTE-SECURITE AU TRAVAIL
- Les synergies avec les autres référentiels d’amélioration continue (ISO9001, 14001, ENVOL…)
- Les avantages d’un système de management de la santé-sécurité au travail
- Les principales exigences de ces référentiels
TEST DE CONNAISSANCE - QUIZZ
Pour illustrer la formation, il est intéressant que les stagiaires puissent apporter le jour de la formation les documents suivants :
- Document unique
- Livret d’accueil, plan de prévention, statistiques accident du travail…
LIRE LE PROGRAMME DÉTAILLÉ

Plus pédagogiques

Animateur : Nos formateurs sont choisis pour leurs expertises métiers, leurs compétences pédagogiques et leur connaissance de l'entreprise.
Méthodes :

Une pédagogie interactive favorisant l'acquisition des savoirs, savoir-faire et savoir-être.


Validation / Certification

Méthodes et outils adaptés à la formation (mise en situation, QCM, exercices d'application...).

Votre sélection est vide

 

3 jours (21H)

475 €

réf : SEC-13

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

à télécharger

Fiche Formation - PDF

Organisme de formation certifié

Organisme certifié AFAQ ISO 9001 version 2015 pour la Formation Continue et Qualifiante
 
Datadock

 

Parole de...

Témoignage de Céline CAILLON Experte CCI Formation - CCI49

"prévention et réglementation des risques professionnels"

Céline CAILLON, Experte CCI Formation - CCI49

Lire le témoignage

Devenez Référent sécurité en entreprise

" prévention et réglementation des risques professionnels "

Céline CAILLON, Experte CCI Formation - CCI49

Témoignage de Céline CAILLON Experte CCI Formation - CCI49

Pourquoi parle-t-on autant de prévention en entreprise ?

Faut-il attendre un accident grave pour mettre en place des solutions ? Bien sûr que NON évidemment ! C’est encore trop le cas dans certaines entreprises. Or, mieux vaut prévenir que guérir ! Au-delà de l’aspect humain et juridique, cela coûte également très cher en cotisation d’assurance à une entreprise qui a trop d’accidents de travail, maladies professionnelles ou encore burn-out : environ 305 € pour un accident bénin (moins de quatre jours d’arrêt) jusqu’à 540 000 € pour un accident mortel. Des entreprises ont bien compris que la prévention était un allié plutôt qu’un ennemi. Elles voient l’effet positif en investissement sur la prévention. Leur nombre d’accident du travail diminue, ils sont moins graves, les salariés sont donc moins absents, ils voient leurs conditions de travail s’améliorer, ce qui améliore le climat social. Ils remarquent également une augmentation de la productivité, moins de non-conformités ou encore une meilleure image extérieure de leur entreprise.


Quelle est la première cause d’accident du travail ?

La manutention manuelle reste encore la première cause d’accident du travail et de maladie professionnelle. Quand nous faisons des analyses d’accidents du travail, il s’avère très souvent (en moyenne 80 %) que l’accident est dû à un problème comportemental. « C’était pour gagner du temps », disait-il. « J’avais pourtant l’habitude et il n’y avait jamais eu d’accident »… C’est pour cela que nous travaillons
avec des photos et vidéos lors de nos formations gestes et postures professionnels par exemple.


Que peut-on faire de plus ?

Les salariés ne voient plus les dangers. Les envoyer en formation leur fait prendre conscience des risques et de l’intérêt des mesures de prévention et de protection mis en place par leur entreprise. Cela leur permet de remettre en cause leurs habitudes et remonter des dysfonctionnements en proposant des solutions d’amélioration parfois toutes simples et efficaces.


Seuls les salariés peuvent améliorer leurs conditions de travail ?

Ils sont directement impactés et ont souvent de très bonnes idées. Les autres personnes techniquement qualifiées tels que les référents sécurité, agents de maintenance ou encore bureau des méthodes peuvent également approfondir ces pistes d’amélioration en prenant en compte tous les paramètres (faisabilité, efficacité à long terme…). Les managers ont, enfin, un rôle important à jouer dans la mise en sécurité de leurs collaborateurs. C’est pourquoi il est primordial qu’ils soient également formés au management de la sécurité. Ils doivent être exemplaires, informer et impliquer les salariés et faire respecter les règles tout en étant réactifs à mettre en place une culture sécurité cohérente et efficace. En bref, la sécurité c’est l’affaire de TOUS !

Recommander à un ami loader